Profil

Cliquer les images pour lire les informations

Anthony Noghes grandfather of Christian, founder of the Monaco Automobile club and Grand Prix of Monaco.

Christian est né le 17 janvier 1949, à l’époque jour de la fête nationale monégasque.

Sa mère était S.A.S. la Princesse Antoinette, sœur de S.A.S. le Prince Rainier III de Monaco. Son père était le champion de tennis Aleco Noghes, fils du créateur du Grand Prix de Monaco, Anthony Noghes.

Christian a été éduqué au Rosey, en Suisse (1958-63), à Downside, en Angleterre (1963-67), puis à l’Université de Cambridge en 1968.

Toujours attiré par une vie d’aventure et de découverte, Christian a parcouru l’Afrique dans un vieux Land Rover, a travaillé sur une plantation de thé et a joué au football à Umtali, en Rhodésie (1970).

L’année suivante, il a traversé le Brésil en moto.

En 1972, il atteint les finales du prestigieux concours de course automobile « volant SHELL » terminant deuxième, ensuite est sponsorisé par « Marlboro » et participe à diverses courses en formules, y compris le Grand Prix de Monaco en 1973.

En 1977 il a survécu à une glissade de 150 mètres sur une autoroute inondée, à l’envers dans sa Ferrari.

Profondément impliqué dans la vie sociale de ce qui était à l’époque les années d’or de Monte-Carlo, on lui a proposé en 1979 de créer à New York la filiale américaine de la « Société des bains de mer », le groupe dominant de loisirs et de casinos sous contrôle de l’État monégasque.

Pendant son séjour à New York, il a auditionné pour l' »American Academy of Dramatic Arts » et a été admis dans cette institution vénérable.

En 1998, il a lancé la première entreprise de vente par correspondance dans ce qui était alors le bloc de l’Est. Après avoir vendu à profit, il est revenu à la course automobile, participant au « Mans » dans une Venturi.

Il a ensuite acquis une « Honda Goldwing » et a parcouru tout le Canada et les États-Unis.

 

Il a été juge pour le concours Miss Colombie en 2000. En 2007, il a rejoint à la marche Machu Picchu depuis Cusco une expédition de 5 jours à 4000 mètres d’altitude, puis a navigué dans l’Amazonie péruvienne en canoë.

Avec sa connaissance approfondie de l’Amérique latine, Monaco l’a nommé en 2009 Conseiller au Ministère des Affaires Étrangères et envoyé spécial dans les Caraïbes et en Amérique Latine. L’année suivante, il est devenu Attaché Économique à l’ambassade de Monaco à Washington D.C.

Le Prince Albert lui a ensuite conféré par Ordonnance Souveraine N°7891 le titre porté par sa défunte mère, le faisant ainsi le 33ème Baron de Massy.

Il a subi un grave accident de moto en 2017 sur une BMW GS 1200 qu’il prévoyait de conduire de l’Alaska à la Terre de Feu.

Avant de reprendre la route, il a fondé une entreprise de développement et de commercialisation de marques de luxe.

Il l’a vendue avec succès et est parti avec son fils jusqu’à Prudhoe Bay, à l’extrémité nord de l’Alaska, dans un pick-up Chevrolet.

En 2019, il a atteint Ushuaia, Tierra del Fuego, le point le plus au sud de l’hémisphère, et est revenu en conduisant un Land Rover.

Après ce long voyage en Amérique du Sud, Christian est retourné à Monaco et en Espagne pour se préparer à son prochain grand défi et sans doute le plus ambitieux à ce jour, devenir la personne la plus âgée à faire le tour du monde en solo à moto.